696-La course à l'échalote 10 posts

   

RAMA YADE.jpg




"La politique a profondément changé.Ce n'est plus le fond qui compte c'est la forme,le spectacle qui tient les électeurs en haleine,comme le fait Sarkozy.

Regarde ce qu'il a réussi sur la crise hier,sur l'Europe aujourd'hui même.C'est le plus fort.Il a tué tous ses rivaux pour arriver là.Il a compris le premier comment ça marche à présent.

Les partis traditionnels,comme le vieux RPR ou le vieux parti socialiste,c'est fini.Cela ne veut pas dire qu'ils avaient tort mais ils deviennent des partis de fans de supporters c'est ce  qu'a voulu faire Ségolène Royal mais à ce jeu Sarkozy est le plus fort."


Ainsi s'exprime cet écrivain ami(*), intime d'un président de la république de retour vers sa thébaïde avec qui j'évoque nos vies de militants humanistes remplies d'espoirs  en un monde plus juste et plus fraternel, en un avenir plus solidaire,moins égoïste même si nous avons servi deux hommes d'Etat différents et concurrents.

 Nous avons des amis communs des souvenirs partagés des goûts similaires.De toute évidence je crains qu'il n'ait raison sur ce point, ce ne sont plus les idées,le fond qui nous mobilisaient qui conduisent la politique mais plus vraisemblablement,je le crains, la forme et la communication,le style et le charisme,en un mot le discours la surface des choses....Et si c'était vrai?


Cela expliquerait bien des choses:des "succès" de Sarkozy à la bataille Aubry-Royal(**).Et s'il n'y a plus d'idées et de fond qu'est-ce qui fait qu'on choisit la gauche ou la droite...Oh pardon! Sarkozy ou Royal? Le vainqueur ou la vaincue?

Ce doit être reposant d'être toujours du côté du puissant.On en connait beaucoup tous les deux qui jouent à ce jeu et pas seulement au plan national...De toute façon "il n'y a plus de patriotisme,les gens sont de partout et ont de multiples patries" conclut il.


Comme en écho Christophe Barbier complète cette analyse  décapante"dans l'incendie européen aujourd'hui déclenché:l'Europe doit changer parce que rien n'est pareil autour d'elle.Ce que Sarkozy et la crise ont brûlé, c'est avant tout les vaisseaux de l'Europe de grand-papa."...Celle de Robert Shumann,celle de Maurice Faure en 57,la mienne!

"L'Europe de demain doit décider plus rapidement.Un monde en bonne santé va vite,un monde en difficulté va très vite,un monde en crise exige l'urgence."...."La jurisprudence Paris" -décider vite-à quelques uns, est à l'oeuvre,elle bouscule tout, adopte des mesures qu'hier refusaient les libéraux que pronaient la gauche et les socialistes,un accord affiché même vidé des dispositions attendues est préféré à un échec, un "protectionnisme tempéré" n'est plus très loin....

Dans cette course à l'échalote les anciens dont je suis ne seront pas les seuls à perdre le souffle!

                                                         Marc Baldy


 (*) Denis Tillinac,écrivain,journaliste,chroniqueur,enseignant,PDG jusqu'ici des éditions de La Table Ronde.

 (**) Reims et la suite désolent les socialistes mais "l'élection de Bertrand à une voix,celle de Sarkozy" n'inquiète personne!!!

l'Aïd

Dessin du jour : Aujourd'hui c'est l'Aïd ...

dessin de Delize yahoo! cartoons.



12/12/2008
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion