651-Mémoires d'un vieux con 1 post

Cet article,sur le blog "Mémoires d'un vieux con" traite des difficultés du "Monde",il pourrait s'adresser à d'autres,Libé,etc...

le bac c'est fastoche (dessin de chimulus)

2109760034.jpg
le bac ce n'est plus ce que c'était  


Quand le "faites emmerdant" ne suffit plus.

Mémoires d'un vieux con

Comme le limonadier cherche des assoiffés, le patron du journal « Le Monde » court après les lecteurs. C'est la vie. Et toutes les rédactions sont passées à la moulinette par d'étranges personnages, des « spins doctors » du marketing qui dans un langage aussi incompréhensible que nouveau vous expliquent, sur un « paper board », avec des feutres de couleur, comment faire un journal. D'ailleurs on ne dit plus « journal », on dit « marque ». « Le Monde » c'est Monsavon.

Les spins doctors du journalisme sont des cantonniers qui n'ont jamais vu de pelle. Et c'est dommage puisque ce qu'on leur demande, contre des honoraires royaux, c'est de creuser la tombe des canards. Au Monde, privé d'Alain Minc (Dieu ait miséricorde), le spin doctor sait qu'il met les pieds dans un monument historique. Donc, boulevard Blanqui, le réparateur de journal naît plutôt sur place. Un ou des journalistes du Monde deviennent donc des docteurs. Et s'équipent aussitôt des outils intellectuels du sabordeur de journal.


Les règles : il faut faire court, car le jeune lecteur est impatient. Mettre des images, comme sur internet. Parler de choses futiles, puisqu'il est surement con. Et aussi du sport parce que ça muscle et fait du bien aux poumons. On vous sort des « études de lectorat » qui analysent la vie de la tribu qui est la vôtre, et non celle que l'on doit conquérir. Eric Fottorino, directeur-cycliste pourrait l'écrire : on pédale dans le vide et pas sur le 53X13.


Pas un seul docteur ne vient vous dire qu'on achète aussi le journal : pour faire du feu, pour envelopper les plantes, couvrir le sol en cas de peintres ou faire un chapeau de soleil. Aucun docteur pour vous avouer qu'on achète aussi Le Monde à la suite d'une maladie grave, une addiction aux Mots croisés. Par charité, ne parlons pas du Monde 2. Et, dans cette période verte, on se demande pourquoi on coupe des forêts pour imprimer ça. Avec obligation d'achat, pour Le Monde 2, puisque le Mots croisés ne se vend pas en pièces détachées. Même le vendredi, jour du poisson qui, d'une presse deux coups, peut également être emballé dans le journal.


Au fond de leur âme, si pure, les maîtres du Monde savent un peu tout ça. La preuve : allez sur internet, vous pouvez lire les pages du journal. Sauf les Mots croisés.

Dans Le Monde, l'ami des milliardaires libanais devient un coiffeur Sarthois

Dans Le Monde, la stratégie éditoriale donne des choses étonnantes. Je me souviens d'une page sur une jeune femme qui tient un hôtel en Egypte. D'une autre sur un coiffeur Sarthois et encore, sur des Arabes, violeurs à Dubaï. Des pages recto qui ont un verso que le lecteur ignore. La dernière occasion de rire est une récente pleine page. Elle est consacrée à Roger Auque. Ce qui atteste de la constance du Monde. Puisqu'en matière de journalisme l'ami des milliardaires libanais est un coiffeur Sarthois. Peut-être le quotidien a-t-il l'ambition de devenir le journal des coiffeurs ? Ce qui serait hasardeux avec les menaces que fait peser Attali sur la profession.

Personne, dans le bataillon des spins n'a envisagé qu'un journal écrit avec soin, douleur et amour pourrait se vendre mieux. La recette de Camus, quoi. Mais la littérature et le journalisme, même si la corporation nous inonde de bouquins, n'ont jamais été aussi fâchés. Vialatte, Blondin, Gatti, Desproges et plein d'autres ont été des journalistes. Et Angelo Rinaldi l'est toujours. Alors ? Alors Pierre Georges, un type désinvolte avec la vie, et au talent ébouriffant, a quitté Le Monde sans qu'un seul de ses docteurs ne se pose la question : « Combien de lecteurs n'achètent-ils notre journal que pour le bonheur d'y lire Pierre Georges ? »


Ta gueule ElKabbach!

cris Place de la Bastille en 1981.

Elkabbach est Redoutable. Comme le sus nommé sous marin, c'est un insubmersible. Son lot de brosses à reluire, pour tous coloris, a t-il un effet de ballast, de branchies ? La science tranchera. Mais l'histoire nous démontre que JPE est un type qui, quoi qu'il arrive, remonte. La surface, celle des choses et du temps, voilà sa pâture.

Elkabbach a inventé le journalisme amphibie, normal pour un garçon qui nage beaucoup. Rarement mis au placard, en compagnie des balais, sa sortie est si rapide qu'il n'a heureusement jamais eu le temps d'y attraper la phtisie des ménagères. Les dirigeants de notre monde, et de la pensée juste, ont trop besoin de grands professionnels comme lui. Des gens durs dehors, souples dedans, et parfois l'inverse, ayant l'intelligence de l'air du temps. Jamais perdus puisque la batterie de leur GPS est directement branchée sur la girouette. Suffit que souffle le vent de l'histoire.


Gaullistes sous le général, pompistes sous Pompidou, végistes sous VGE, molletistes sous Mitterrand, chiraquiens sous la République de sumo ; Sarkozystes quand le temps est venu du sarkosaint : ces journalistes cuirassiers voient toujours juste. Suffit de changer de lunettes.
Pas grave le slalom géant, Max Gallo est bien à l'Académie. Jean-Pierre, il semble que tu ne sois pas entièrement mauvais et que tu as le sens de la famille, si j'observe la liste des membres de la rédaction de Public Sénat, chaîne ruineuse en fonds publics. Je demande seulement, le matin si tu te réveilles un peu rigide, de ne pas croire pour autant que tu es devenu le maître étalon en platine iridié exposé sous une cloche de verre au pavillon de Breteuil, le mieux disant en matière de presse et de journalisme, notre statue du Commandeur, le Jean-Sébastien Bach donnant les justes notes.

 Là je dis « Ta gueule Elkabbach ! » Sinon, sur ce principe là, on prend José Bové pour diriger Monsanto.

Extrait du même (Jacques-Marie Bourget.Avril 2008.blog:"Mémoires d'un vieux con".)
blogs backchich.info


20/06/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion