65-FOURRIERE: UN ACCORD BIENVENU

Depuis des mois les riverains  de Pech Miramon et d'Englandiéres,ceux de  Labéraudie se plaignaient des nuisances sonores du chenil installé dans la zone d'activités,près du Lot.
Le projet de fourrière du syndicat intercommunal pour la protection animale,nécessaire pour 75 communes du pays de Cahors,les inquiétait encore plus puiqu'il était prévu sur ce même site.
Toutes les démarches auprès des élus et des institutions, restées vaines ,ces riverains se sont constitués en association,ont lancé  des pétitions et recueilli des appuis dont celui de la municipalité de Pradines et du conseiller général du canton.
Dans la recherche d'une solution et d'un autre site,un pas décisif vient d'être franchi,avec l'accord intervenu entre le Maire de Cahors,président duSIPA et Lucien Blanc président de la SDA.Cet accord,proposé par la Société de défense des animaux,suspend une querelle juridique et personnelle et permet d'envisager l'installation de la nouvelle fourrière sur le site du Roc de l'Agasse où durant des décennies fonctionna un refuge.
Bien entendu des travaux sont nécessaires.Ils auraient du intervenir en toute hypothèse.On ne  peut donc que féliciter les deux parties d'avoir su,dans l'intérêt général,mettre un terme à leurs différents .Bravo pour cette démarche intelligente et constructive.Pourvu qu'elle se poursuive ! car le projet n'est pas encore complet ni en état de démarrer.



21/03/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion