623-SARKOZY à CAHORS aujourd'hui, ARTICLE ,PHOTOS ,MANIF, COMMENTAIRES 21 posts


COMME le veut la tradition républicaine, le Président de la République a été accueilli à sa descente d'avion, le FALCON 900 de la Présidence de la République, par Jean Marc VAYSSOUZE-FAURE, Maire de CAHORS, Gérard MIQUEL, Sénateur, Président du Conseil Général, Dominique ORLIAC, Députée, MM Jacques POUGET, conseilller général de LALBENQUE et Guy PEYRUS, Maire de CIEURAC


09042008

dessin publié par Sarkozy News

L'Etat au régime

Les dépêches Reuters et AFP et les articles publiés ici dès la fin de la visite du président Sarkozy,voir ci-dessous,montrent que cet article rédigé hier et le titre du dessin de Delize:"L'Etat au régime" étaient prémonitoires.Merci à mes "envoyés spéciaux" pour les photos.Manquent les manifestants(c'est fait grâce au cliché de Marc Salvet DDM.Vous pouvez en voir plusieurs autres sur le site du journal.Les hebdos lotois(Petit Journal du Lot avec plein de photos,Semaine du Lot et Vie Quercynoise),cette semaine sont à lire aussi dès parution. Marc Baldy

les parlementaires et le maire









Dessin du jour : L'Etat au régime ...

Nicolas Sarkozy à Cahors :

Réforme de l'Etat ou idéologie ?

 

Demain Cahors accueille le chef de l'Etat accompagné de Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur et d'Eric Woerth  ministre du Budget et de la Fonction Publique. Ils  doivent participer à une réunion de travail à la préfecture, en présence des responsables des administrations de l'Etat dans ce département expérimentant une organisation innovante des services,le plan OSE, très critiqué par les fonctionnaires.Ce plan doit réaliser des économies en regroupant les services départementaux comme la DDE et la DDA, la mutualiser les ressources humaines et logistiques.


Le chef de l'Etat prononcera un discours sur la réforme de l'Etat avant de visiter des établissements publics de la ville s'il lui en reste le temps et s'il n'y a pas trop de manifestants !

 

L'enfer est pavé de bonnes intentions parait il et « quand il y a urgence c'est déjà trop tard ».La RGPP, Révision générale des politiques publiques est un chantier difficile, engagé par l'Etat pour se réformer. Des économies sont nécessaires, personne ne le conteste mais il ne faudrait pas que le remède tue le malade et que cela ne s'applique que dans un tissu fragile,celui du milieu rural.Le département du Lot, ne peut survivre que si les services publics demeurent accessibles à tous.


Fermer systématiquement   les hopitaux ,les maternités,les classes et les écoles,les gares,les bureaux de postes,ce n'est pas réformer c'est régresser.Nos concitoyens refusent ces mesures arbitraires prises sans débat réel ,sans compensation,et l'expriment en manifestant avec force à Gourdon,Souillac et ailleurs.Ils le répèteront dans la rue,
pacifiquement,lors de la visite express du président Sarkozy ce mardi.Ils l'ont montré dans les urnes aux municipales en chassant sans ménagement les élus UMP de Cahors,
Gourdon et Souillac.

 

L' équilibre  doit s'établir entre économies et services nécessaires, entre milieu urbain et milieu rural, l'équité est aussi indispensable que le débat.Nous voulons bien des réformes,si elles sont discutées, rationnelles et justes.Nous les refusons si elles ne sont que la mise en application d'une idéologie du toujours  moins d'Etat ,idéologie qui a fait son temps tout autant que celle dite de l'Etat providence.

Réforme de l'Etat ou volonté idéologique de réduire l'action publique ?


Moins d'Etat ,moins de services publics,c'est absurde parce qu'il existe  d'énormes besoins d'éducation, de santé,de crêches, d'hébergements et de soins pour les personnes âgées,la sécurité ou l''environnement.

La RGPP doit dégager des économies budgétaires  mais elles ne peuvent se faire sur le dos des plus faibles au profit des plus riches.Réformer ce n'est pas  réduire l'Etat et l'action publique à la portion congrue pour des raisons idéologiques.Les plus faibles,dans un Etat décentralisé ont besoin d'un Etat fort.Que les servives de l'Etat soient mieux organisés,plus efficaces,que d'éventuels doublons soient supprimés qui pourrait s'y opposer ?

L'argent public fait partie du circuit économique

 
Les 23 000 suppressions de postes prévues pour 2008 permettront une économie apparente de 500 millions d'euros, bien loin des 7 milliards d'euros  sur les 15 du «paquet fiscal» que l'Etat va perdre chaque année.Ils manqueront aussi à l'activité économique. La sagesse aurait été, de garder une partie des milliards du paquet fiscal pour donner à l'action publique les moyens nécessaires à la satisfaction des besoins urgents et au soutien de l'activité économique.

 

Certes il n'est pas nécessaire d'accroître partout les effectifs des fonctionnaires.Il faut probablement en supprimer certains et en créer d'autres,des infirmières,des médecins,
des chercheurs.Cela ne sert à rien d'ailleurs de supprimer des emplois administratifs si c'est pour les recréer ensuite au sein des collectivités locales en transférant les charges sans les moyens.Il s'agit aussi de savoir ce que l'on veut privilégier:l'éducation,la recherche,la solidarité,la péréquation ou la loi du plus fort et du plus riche.

 

Tondre tout le monde de la même façon sans tenir compte des disparités c'est appliquer une idéologie, ce n'est pas réformer en pays démocratique

Marc BALDY

//www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2008/manif_zoom.jpg


DDM - Marc Salvet.
Extraits : Parmi les banderoles, on pouvait lire "CRS tendresse", "Non à l'expulsion des sans papiers", "Non au va-t-en guerre", "35 élèves par classe, halte à la casse" ou encore "Le car tue, rendez-nous nos trains."

Les manifestants,un millier, ont, en effet, été contenus à bonne distance par un imposant dispositif de sécurité : 450 CRS et gendarmes avec matraques, casques et boucliers...Demain vous trouverez tout sur cet évènement dans votre quotidien:
La Dépêche du Midi que nous remercions pour cette photo de la manif.Reportage photos (33) de Marc Salvet visible dès ce soir sur ladepeche.fr

 

Le président Nicolas Sarkozy pendant son discours à Cahors, dans le Lot, le 8 avril 2008.Les cadurciens reconnaitront deux de leurs parlementaires

.

 




07/04/2008
27 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion