544-Journal des Municipales AU TOP 2008, 240 posts, 3ème au Top des tops,1er en 2008

.

Le journal des municipales
 par Marc Baldy

_______________________________

Voici ce qu'affiche ce soir 15 février le site Orange Municipales.Gravement à revoir______________________________

Cahors (46)
fiche ville : Cahors
Cahors (46)
midipyrenees
23000 habitants
Marc Lecuru (UMP)

Partis en lice

 
parti : UMP
Marc Lecuru
Le maire sortant a été préféré par la commission nationale d'investiture à son prédecesseur Michel Roumegoux.
 
parti : PRG
Dominique Orliac
Vice-présidente nationale du Parti radical de gauche, Dominique Orliac, née en 1952, a été élue en juin 2007 députée de la 1ere circonscription du Lot, face à l'ancien maire Michel Roumegoux. Soutien actif de Ségolène Royal lors de la campagne présidentielle, elle convoite aujourd'hui le fauteuil de maire de Cahors avec l'appui de l'ensemble de la gauche.
 
parti : Modem
Pierre Mas?
Président du Mouvement démocrate (Modem) lotois, Pierre Mas ne souhaite pas s'allier au premier tour à ses anciens alliés de droite et veut constituer une liste "indépendamment des anciens clivages".

L'enjeu pour 2008

Successeur de Michel Roumégoux invalidé en 2002 puis battu aux législatives en 2007, Marc Lecuru peut-il conserver la mairie à droite? Le département du Lot est dominé par des élus de gauche. Les maires de Cahors sont historiquement de gauche (de 1919 à 2001 sans interruption). L'actuel premier magistrat est le 2e maire de droite, à la suite de l'invalidation de l'élection de Michel Roumegoux en 2003. Sa réélection en 2008 n'est pas acquise car la gauche a réalisé un très bon score à Cahors lors de l'élection présidentielle (Ségolène Royal a frôlé les 60% au 2e tour) ainsi qu'aux législatives qui ont vues l'élection de Dominique Orliac avec 56% des voix. Marc Lecuru va devoir défendre corps et âme le bilan de 5 années comme premier magistrat de la commune.



_______________________________


Sécurité ou racket ? ...


__________________________________________________________________




.


"Cahors à gauche"

liste Serge  Laybros   

_

1)      Serge LAYBROS: 45 ans, agent du cadastre, conseiller municipal sortant, conseiller régional

2)      Marie PIQUE: 57 ans, gérante de restaurant, élue prud'homme, conseillère municipale sortante

3)      Fabien SEGUIER: 63 ans, retraité du crédit agricole, conseiller municipal sortant

4)      Yannick LE QUENTREC: 52 ans, sociologue, professeure à l'institut régional du travail

5)      Joël LOPES: 60 ans, directeur culturel

6)      Sandrine LAGARDE: 34 ans, agent mutualiste

7)      Gérard IRAGNES: 62 ans, cadre de la fonction publique

8)      Amina ZAOUI: 45 ans, privée d'emploi

9)      Adil LAOUD: 24 ans, travailleur social

10)  Céline BOURDA: 29 ans, animatrice radio

11)  Andréa QUERAUD: 35 ans, travailleur social

12)  Catherine CHRETIEN: 43 ans, commerçante

13)  Vincent BOYE: 24 ans, salarié du para-médical

14)  Sylvie KABOUS: 42 ans, enseignante

15)  Maxime FRANCONE: 29 ans, cheminot

16)  Nathalie DESMEULES: 44 ans, infirmière

17)  Jean Luc VIALARD: 48 ans, conducteur machine

18)  Geneviève MUSSO: 41 ans, employée de lycée

19)  Stéphane CASTANG: 33 ans, responsable administratif et financier

20)  Danielle DUQUESNE: 52 ans, formatrice

21)  Renaud CANET: 34 ans, éducateur spécialisé

22)  Sylvie MONEDERO: 56 ans, institutrice spécialisée

23)  Christian ROUDAYRE: 52 ans, cadre hospitalier

24)  Muriel LEBOUVIER: 48 ans, employée de restauration

25)  Arnaud BESOMBES: 34 ans, agent SNCF

26)  Michèle MUNTE: 58 ans, demandeur d'emploi, élue prud'homme

27)  Bruno MARTEGOUTTE: 43 ans, conseiller vente en bâtiment

28)  Marthe BONNET: 62 ans, directrice d'école

29)  Alain CHARTIER: 54 ans, enseignant

30)  Chantal SOUILLE: 53 ans, technicienne comptable

31)  Jean Michel ALBA: 63 ans, commerçant retraité

32)  Maryse COSTE: 58 ans, inspectrice des impôts

33)  Michel POUJADE: 67 ans, ancien journaliste

_________________________________________________________________


CAHORS PASSION

 

 

Mr LECURU Marc

Mme BARDIN Carmen

M GRINFEDER Michel

Mme PELLEGRINI Noelle

M BOUTET Serge

Mme LAVANCIER Colette

M DUCROS Jacques

Mme MOLES Martine

M KLOSSA Guillaume

Mme BONNAVE Marie Pierre

M ROUMEGOUX Michel

Mme MILLER GEMARIN Jean

M SARKIS Kamal

Mme CAVALIE Danielle

M GAILHARD Jacques

Mme FOURGOUS Maryvonne

M ROUGEOT William

Mme EVEQUE Sophie

M LARTET Pascal

Mme SOLER Stéphanie

M DOULCO Jean Paul

Mme CUBAYNES Nicole

M BONNET Alexandre

Mme VAN GROOTVELD Martine

M MANAU Patric

Mme DEMASY Michèle

M ALAYRAC Jean Claude

Mme LASSERRE Solange

M VAYSSIERES Christophe

Mme LAGARDE Dominique

M LLODEN Frank

Mme BUSSEROLLE Pascasie

M FERRIZ Germain

__________________________________________________________________


Et de trois ! Après celles de Jean-Marc Vayssouze (PS) et Dominique Orliac (PRG), le maire sortant (UMP), a présenté, hier matin, dans sa permanence, sa liste « Cahors Passion ». Marc Lecuru veut s'appuyer sur son bilan, qu'il juge évidemment positif, pour mieux étayer son projet « au service de tous les Cadurciens ».

Sa liste ? On y retrouve quatorze conseillers de l'actuelle équipe municipale et presque tous les adjoints à l'exception notable de Bruno Gatignol, et du Modem Jean-François Boudet.

On y remarque également la promotion de Carmen Bardin, colistière de Marc Lecuru. Jacques Ducros recule en 7e position mais sauve sa place. Martine Moles avance.

Parmi les nouveaux, on remarque les présences de Michel Grinfeder, le psy-écolo et Noëlle Pellegrini, respectivement 3e et 4e. Enfin, Marc Lecuru a réussi à éviter le pire en convaincant Michel Roumégoux de le rejoindre in extremis. Hier matin, ce dernier, tête de liste en 2001, ancien député-maire, a assisté au début de la conférence de presse avant de repartir : « Je suis heureux qu'il nous rejoigne, a commenté son successeur. C'est un homme de valeur ». Entouré de trois nouveaux (Jean Miller, Michel Grinfeder et Noëlle Pellégrini) qui ont chacun expliqué leurs motivations, Marc Lecuru s'est montré plutôt offensif pour ce qui sera sa première campagne en première ligne : « La droite se porte très bien, merci. J'ai voulu une liste la plus ouverte possible avec des personnalités de tous les horizons, sans esprit partisan, ni intégrisme intellectuel et moral ». Le maire sortant compte travailler avec « méthode, transparence et engagement pour résoudre les problèmes de cette ville ».

Selon Marc Lecuru, beaucoup a été fait en sept ans en matière de « stationnement, d'évasion commerciale, d'emploi, d'équipements sportifs. Aucun des problèmes n'a été mis sous le boisseau. Nous avons voulu remettre le Cadurcien au cœur du système ». Dans ce joli tableau, le maire consent qu'il faut désormais s'attaquer aux quartiers après « avoir rénové le cœur de ville et posé les fondements » de sa politique. Marc Lecuru défend aussi son action sur la zone du Sycala : « Nous avons eu trois ans pour le remettre à niveau. Il y a aujourd'hui 200 emplois, nous en aurons 500 en 2014 ». Soit à la fin du prochain mandat. Après avoir écarté la menace Michel Roumégoux, Marc Lecuru devra composer avec celle de Roland Hureaux. Sans oublier le Modem qui peaufine sa liste. Marc Lecuru sait qu'il lui faudra être très haut dès le 9 mars au soir, sous peine de voir ses chances de victoire s'affaiblir. Mais beaucoup, dans son camp, espèrent une triangulaire avec les deux listes PS et PRG au second tour.

Si l'heure de la campagne a sonné, celle des rêves reste accessible à tous…

Publié le 06 février 2008 à 11h46 | Auteur : Laurent Benayoun ladepeche.fr


____________________________________________________________________

Cahors,liste Cluzet

Le Groupe Citoyen,
des Cadurciens qui s'engagent sur un projet





Composé de membres de la société civile, le groupe citoyen "Cahors Demain", initié par Gilles Cluzet et Francesco Testa, a élaboré de septembre à décembre 2007, un projet pour la ville dans la perspective des municipales 2008.

    Le groupe citoyen "Cahors Demain" a rassemblé une trentaine de personnes pour la plupart impliquées dans le monde associatif. Gilles Cluzet et Francesco Testa ont déjà été très impliqués dans le collectif "Cahors Urbanisme Raisonné" et ont écrit ensemble, sous forme d'un livre, leur projet urbanistique "Cahors demain".

    Le groupe citoyen "Cahors Demain" s'est formé sur le constat d'un déficit de projet pour Cahors. Sans pointer du doigt qui que ce soit, il est à noter qu'une grande part de l'énergie des candidats aux élections municipales se perd dans des luttes personnelles ou de partis plutôt que d'être orientée uniquement sur leurs projets.

    Le groupe a constitué six commissions de réflexion et d'élaboration qui se sont documentées, ont consulté des experts, ont établi des diagnostics et ont enfin proposé un ensemble de recommandations. Chaque projet thématique a été validé en séance plénière afin d'aboutir au projet final.
Les commissions se sont réparties les thématiques suivantes :
    • Urbanisme, circulation, environnement.
    • Finances, budget et fiscalité municipales.
    • Sports et loisirs.
    • Emploi et économie.
    • Ecole, santé et social.
    • Culture et associations.

    Pendant ces quatre mois de travail, le projet "Cahors Demain" s'est construit en s'appuyant sur deux valeurs fondatrices :
    • la citoyenneté :
     - vivre ensemble avec plaisir dans une ville exemplaire par sa qualité de vie sociale, intellectuelle, culturelle et économique.
    • la performance :
     - propulser Cahors au niveau d'une ville de référence ouverte sur l'extérieur (Eurorégion, Europe, ...), qui soit attractive par ses choix innovants et rayonnante par ses engagements culturels, économiques et sportifs.

___________________________________________

changeons vraiment

_MG_3411

VAYSSOUZE-FAURE Jean-Marc
35 ans, Attaché Territorial

 

 

genevi-ve Lagarde

LAGARDEGeneviève
55 ans, Avocate

 

 

daniel Coupy

COUPY Daniel
61 ans, Chargé d'Affaires à la retraite

 

 

mireille Crouzet

CROUZET Mireille
38 ans, Employée de Bureau

 

serge Munte

MUNTE Serge
48 ans, Employé de Banque

 

anne-marie Pendino

PENDINO Anne-Marie
67 ans, Principal de Collège à la Retraite
(Collège Gambetta)

 

 

alain Sanjuan

SAN JUAN Alain
62 ans, Retraité de l'enseignement professionnel

 

h-l-ne Leneuveu

LENEVEU Hélène
42 ans, Pédiatre au Centre Hospitalier de Cahors

 

michel Simon

SIMON Michel
59 ans, Ancien Directeur Technique de Lot-Habitat

 

martine Loock

LOOCK Martine
56 ans, Contrôleur Principal du Trésor

 

 

bernard Delpech

DELPECH Bernard
48 ans, Professeur d'Histoire et Géographie
(Clément-Marot)

 

fran-oise Faubert

FAUBERT Françoise
50 ans, Secrétaire dans le Logement Social

 

jacky Basset

BASSET Jacky
60 ans, Retraité de la Fonction Publique
(Ministère de l'Agriculture)

 

noelle Boyer

BOYER Noëlle
56 ans, Assistante Sociale en milieu scolaire

 

 

laurent Belou

BELOU Laurent
41 ans, Avocat

 

sophie Menard-Tach-

TACHE-MENARD Sophie
33 ans, Pharmacienne

 

 

christian Villien

VILLIEN Chritian
54 ans,Gérant salarié d'une entreprise

 

luciene Marty

MARTY Lucienne
53 ans, Employée de Librairie

 

COSTE Vivien
22 ans, Etudiant en 5ème année d'Ingéniérie
du développement local

 

anne-marie Ch-ne

CHÊNE Anne-Marie
51 ans, Coordinatrice en Gérontologie Sud-Lot

 

vincent Bouillaguet

BOUILLAGUET Vincent
47 ans, Ingénieur de Recherche au C.N.R.S.

 

 

karinre Bourthoumieux

BERTHOUMIEUX Karine
42 ans, Chargée d'Insertion dans une association qui
qui s'occupe des Droits des Femmes

 

 

jean-marie Aguerre-01

AGUERRE Jean-Marc
43 ans, Cadre à la Direction Départementale
de l'Equipement et de l'Agriculture

 

osra Lajimi

 

 

 

 

 

 

LAJIMI Osra
36 ans, Secrétaire Comptable

 

 

nicolas Lasserre

LASSERRE Nicolas
27 ans, Professeur des Ecoles en classe pré-Professionnelle

 

st-phanie Thomas

THOMAS Stéphanie
36 ans, Commerciale

 

 

lionel Guiral

GUIRAL Lionel
36 ans, Responsable de Magasin

 

 

virginie Soulignac

SOULIGNAC Virginie
27 ans,hôtesse d'Accueil dans le commerce

 

 

 

s-bastien D-p-tris

DEPETRIS Sébastien
31 ans, Agent de Tri

 

sarrah Ibarz

IBARZ Sarrah
37 ans, Chirurgien-Dentiste

 

laurent Alvarez

ALVAREZ Laurent
33 ans, Directeur France d'un Groupe Viticole du Sud-ouest

 

odile Tassain

TASSAINT Odile
58 ans, Retraité de la CPAM

 

andr- Tulet

TULET André
58 ans, Cadre aux Services Fiscaux du Lot

___________________________________________________________________

Cahors passionnément

Suggérer par mail
Dominique ORLIAC
Philippe CIEPLIK
Directeur de la CAF du Lot

Anne- Marie BARGUES
Professeur de Français

Henri COLIN
Ingénieur Général des Ponts et Chaussées, Ancien D.D.E du Lot
Christian DECOME
68 ans, Ancien chef d'entreprise

Fabrice DIOT
Cadre de santé Centre Hospitalier de CAHORS

Jean DIU
chargé d'études service des routes

Henri CASTAGNEDE
médecin Ostéopathe
Ancien conseiller général de Luzech

Elise DUPLESSIS
Orthoptiste

Carmen FARRE
professeur des écoles

Jocelyne FERAUD
Retraitée
Vice-Président de Quercy Arts

Rosa FERREIRA PEREIRA
Commerçante

Isabelle FLOURENS
Professeur d'Education Physique et Sportive en retraite

Françoise GALOU
Retraitée de la Fonction Publique

Georges GUTTIEREZ
Agent France Télécom

Leila KADRI
secrétaire-comptable

Josiane LAPORTE
Ancien Cadre Territorial

Geneviève LASFARGUES
Secrétaire de Direction à
LOT HABITAT

Jean Luc LOUBIERES
Rédacteur  au Conseil Général du Lot
Manager sportif à Cahors Rugby

Philippe MERCADIER
Avocat, Ancien Bâtonnier du Lot

Gilles MICHOT
Architecte DPLG

Philippe MONTAGNE
Cadre d'assurances

Elisabeth PEBEYRE
Collaboratrice Chef d'entreprise

Monique PELLEGRY
Assistante de Direction

Dominique PUJOL
Architecte-Urbaniste

Béatrice SAVOURNIN
Commerçante

Pierre Louis SENNAC
Notaire stagiaire

Camille VAYSSIERES
Etudiante en Droit

Pierre VENRIES
Enseignant en retraite

André VIDAL
Principal de Collège

 
Patrick VIGNOBOUL
Médecin gastro-entérologue

Janine VITRAC
Animatrice de Foyer

 
Danièle MAURY
Professeur d'Education Physique et Sportive















Après 35 ans,Toulouse reviendra t'elle à gauche?


yahoo-AP-Encouragé par les 57,6% des voix obtenus par Ségolène Royal au second tour de la présidentielle et par l'ancrage à gauche du département de la Haute-Garonne où il a remporté les huit circonscriptions lors des dernières législatives, le PS a désigné Pierre Cohen en octobre 2007 pour briguer le Capitole.

L'actuel maire de Ramonville, commune située au sud-est de Toulouse, député depuis 1997, est moins connu que Martin Malvy, président du conseil régional, un temps pressenti par le PS. Mais il a toutes ses chances face à Jean-Luc Moudenc. Le maire sortant centriste, soutenu par l'UMP, a succédé à Philippe Douste-Blazy après la démission de celui-ci en mai 2004 et sa nomination au ministère de la Santé.

Candidat dans la première circonscription de la Haute-Garonne, traditionnellement acquise à la droite, M. Moudenc avait été battu par la socialiste Catherine Lemorton lors du second tour des législatives de juin 2007.

Le duel entre les candidats UMP et PS s'annonce serré. Un sondage BVA publié le 25 janvier par "La Dépêche du Midi", place Jean-Luc Moudenc et Pierre Cohen à égalité parfaite au second tour. La victoire du socialiste serait historique: la ville rose est gérée au centre-droit depuis 1971, d'abord par Pierre Baudis, puis pendant 18 ans par son fils Dominique, aujourd'hui président de l'Institut du monde arabe, et depuis 2001 par Philippe Douste-Blazy, désormais parti vers d'autres cieux, puis Jean-Luc Moudenc.

Les autres candidats paraissent distancés. Malgré les 19,21% de François Bayrou au premier tour de l'élection présidentielle, Jean-Luc Forget (MoDem) n'est crédité que de 5% par le sondage BVA, tout comme la liste de gauche alternative de François Simon (5%). Myriam Martin (LCR) et Philippe Riey (Front national) recueillent chacun 4% des intentions de vote.

Pour être réélu, Jean-Luc Moudenc décline à l'échelle locale la stratégie d'ouverture de Nicolas Sarkozy vers des personnalités de gauche. Sa liste "Toulouse pour tous" dévoilée mercredi 30 janvier, qui propose "l'alliance de l'expérience et du renouvellement", accueille notamment en numéro deux l'ex-membre des Verts Marie-Françoise Mendez mais aussi l'ancienne députée Yvette Benayoun-Nakache et Robert Gély, conseillers municipaux sortants PS, en sixième et onzième position.

Elisabeth Husson-Barnier, présidente du MoDem de Haute-Garonne, l'international de rugby et ancien capitaine de l'équipe de France Fabien Pelous ainsi que Laurence Arribagé, l'épouse du joueur de football du TFC, ont également rallié la liste de M. Moudenc.

De son côté, Pierre Cohen, soutenu par les Verts, le Parti communiste, le Parti radical de gauche et le MRC, compte parmi ses colistiers des figures de la "diversité toulousaine d'aujourd'hui": Nicole Belloubet, ancienne rectrice de l'académie de Toulouse, Daniel Benyahia, membre du comité directeur du Medef départemental et vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse, Magyd Cherfi,et Jean-Pierre Havrin.Cet ancien commissaire, ex-directeur départemental de la sécurité publique de Toulouse et maître d'oeuvre de la police de proximité, avait été pris à partie en 2003 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, pour ses "mauvais résultats".


_______________________________________________________________________

Quatre listes à MONTAUBAN
claude Mouchard PS-PRG-PC-Verts
Brigitte Barèges UMP
Marie-claude Bouyssi,gauche "noniste"
Sylvie Soulié,écologiste indépendante

Marie-Claude Bouyssi a clairement souligné que dans Montauban Citoyenne se retrouvent « des personnes qui en 2005 ont fermement rejeté le projet de Constitution Européenne comme 55 % de français et 61 % de Tarn-et-Garonnaisé». Et d'avancer haut et fort comme principal objectif celui de « mettre en échec la mainmise de Brigitte Barèges et de l'UMP sur Montauban, pour exprimer un rejet clair et fort de la politique ultralibérale de Nicolas Sarkozy... »

FEU LE BILAN...

Faucheuse volontaire, Marie-Claude Bouyssi n'a pas manqué de piétiner les plates-bandes du maire sortant… « Son bilan est loin d'être à la hauteur de l'attente des Montalbanais. Elle a bénéficié d'une année supplémentaire. Elle avait annoncé en 2001 de nombreux projets. Ils sont à 90 % restés dans les cartons. Lorsqu'on se penche sur les réalisations de Mme Barèges, on constate que, pour elle, paver quelques rues, construire des fontaines, faire venir à grand frais des arbres d'Italie ou mettre des palmiers dans les rues correspondrait à une réponse aux besoins des Montalbanais.


dessin de Delize,yahoo cartoons


Cahors. Municipale : Dominique Orliac se présente

La liste de Dominique Orliac


La gagne. En dévoilant hier soir, à sa permanence, ses trente-trois membres de la liste « Cahors Passionnément », Dominique Orliac n'a pas caché son ambition. Elle veut les conduire à la victoire. Et invite, pour ce faire « au vote utile » dès le 9 mars : « Les Cadurciens doivent voter, dès le premier tour, pour la liste qu'ils veulent voir gérer la ville ». En clair pour la sienne. Il sera bien temps au second tour de rassembler une gauche qui part divisée pour reprendre Cahors.

Hier soir, dans une permanence bondée et une ambiance bonne enfant, la députée a présenté ses colistiers : « Ils sont issus de tous les milieux socioprofessionnels. Nous formons une équipe solidaire, qui travaille dans le respect de chacun, sans arrogance ». Une allusion à la sortie de route de Marc Lecuru, le maire de Cahors, samedi (lire notre édition de dimanche), qui ne voulait pas « qu'on rende cette ville à des voyous ».

La seule femme tête de liste n'a pas laissé passer l'affront : « Dans cette campagne, nous avons des concurrents pas des ennemis. Nous n'accepterons pas les insultes. Nous voulons une campagne propre ».

Tour à tour Camille Vayssières, la benjamine et Pierre Venries, le plus capé ont confié leur volonté de réussir : « Dominique Orliac apporte un peu d'air frais à la politique locale. Elle fera un excellent maire », assure Pierre Venries. La campagne radicale est bel et bien lancée.

Publié le 29 janvier 2008 à 10h54 | Auteur : Laurent Benayoun. Ladepeche.fr

          _°_________________________________________________________


Cahors. Municipales. Vayssouze adoubé par HollandeJean-Marc Vayssouze avec F.Hollande

Ses adversaires politiques le définissent comme un jeune loup inexpérimenté. Dans cette compétition municipale à huit têtes, Jean-Marc Vayssouze-Faure, 35 ans, préfère encore endosser le rôle de la tortue et confirmer ce surnom. En effet, parti très tôt dans cette campagne électorale d'hyperproximité où il anime des réunions d'appartements, le candidat PS est aussi le premier à présenter ses trente-trois colistiers, bien avant les lièvres aguerris qui visent le même fauteuil.

Hier soir à l'Espace Clément-Marot, au cours d'un meeting de soutien qui a attiré deux cents sympathisants,(500 selon le correspondant du Monde), Jean-Marc Vayssouze-Faure s'est mis dans la peau d'un vainqueur potentiel boo



01/02/2008
240 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion