50-"C'EST FOLIE DE VOULOIR CHANGER LE MONDE"

"C'est  folie à nulle autre seconde

  De vouloir se mêler de corriger le monde"(Molière)

   C'est pourtant ce que proposent  la politique et les religions:améliorer le monde selon leurs conceptions.On ne peut pas dire que,jusqu'ici, le succès a répondu aux ambitions.La politique est plus souvent parvenue , au mieux ,à l'échec , ou à la réduction de ses prétentions et ,au pire, à  créer des systèmes totalitaires ,tyranniques, dictatoriaux broyant les hommes et faisant fi de leurs libertés.Quant aux religions,elles ont bien souvent abouti aux mêmes résultats,au dogmatisme,à l'oppression,à la régression au non respect des individus.

Vouloir améliorer l'humanité, en ces temps d'invidualisme et de communautarisme,c'est d'abord,s'améliorer soi-même.

Vouloir améliorer l'homme c'est remettre en cause des certitudes,des situations acquises,c'est contrer le désir de stabilité des hommes.Tout dépend de sa capacité propre à s'adapter,à comprendre,à apprendre,à trouver son propre chemin parmi ses semblables.Il ne peut s'agir d'un apprentissage de groupe ou de communauté,encore moins de l'apprentissage d'un dogme.Tout doit venir de l'individu,de son appropriation du désir de changement et de progression.Chacun doit être prêt pout effectuer cette démarche.Il n'y a pas de recette.

Il s'agit bien d'une introspection individuelle qui nécessite une connaissance de soi approfondie.Ce n'est qu'à partir de cette base que chacun peut s'améliorer.Dans cette démarche quelques qualités sont nécessaires (selon JR Ragache);"l'humilité,la lucidité,l'honnêteté qui impose une évaluation constante de nos actes".

Que valent aujourd'hui les vertus théologales;Foi  (en l'homme)espérance(en  une humanité meilleure et plus éclairée) et charité(amour désintéressé du prochain, l' homme universel),
concepts actualisés,laïcisés, mais  aujourd'hui malmenés,face à une ère de soupçon généralisé,à la négation de l'avenir,au chacun pour soi qui règne sur le monde ?

C'est parce que ces notions sont oubliées qu'elles méritent d'être remises en vigueur et appliquées,d'abord par un petit nombre,certes, mais "la vérité ,dit Goethe,a toujours été du côté du petit nombre"...

Ecoutons Sénèque:"Ne te fais pas semblable aux mauvais parce qu'ils sont en nombre,ne te fais pas non plus ennemi du nombre parce qu'il ne te ressemble pas.Rentre en toi-même autant que tu peux;fréquente ceux qui te rendrontmeilleurs,accueille ceux que tu peux,toi,rendre meilleurs."

N'aurions nous pas besoin,en ces temps troublés de ces quelques réflexions ?





18/02/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion