387-Les socialos en batterie/ -L'impasse par Jospin /Halte aux chiens féroces!/Bébert 1er à Cahors 126 posts


Ségolène Royal demande à être canonisée

Les socialos en batterie

Parti socialiste | 8 juillet 2007 | Le Hezo ( 9 commentaires )sur Betablog

Nous électeurs de base du parti socialiste, on en a marre...de chez marre ! Marre de ces querelles de petits coqs, de ces pamphlets qu'on attend pour la rentrée (même Lienemann remet ça, c'est dire !), de ces lèches sarkosiennes (Kouchner, Lang, DSK,...manque plus que Lionel !), de ces fausses querelles, de ce boulevard des hommes ivres... Pendant ce temps la NEP sarkosienne se met en place. En face le néant en cours.

N'ayant jamais été encarté et n'en éprouvant jusqu'à ce jour nul besoin, je me suis interrogé récemment pour savoir s'il n'était pas nécessaire face à Sarko de rejoindre le Parti socialiste afin de rejeter à la mer ces vieux blédards qui essaient tant bien que mal de sauver leur peau (Lang pour lequel j'avais grande admiration et qui va manger dans l'écuelle tendue par l'Elysée, DSK soutenu par Sarkozy, Fabius reçu comme un Prince de Jahina et raccompagné jusque sur le perron)… j'ai voté socialo les quatre tours mais j'ai honte, honte du parti de Jaurès qui n'est plus que l'ombre de lui-même.

Ces petites trahisons à la Peillon, à la Lienemann, à la Vals, à la Mélenchon…ces petits éclopés qui trottinent derrière leurs petites idées et tirent à courte paille pour connaître celui qui tiendra la dague et crachera le plus loin. Tandis que Sarkozy joue de la machette dans les couloirs de la rue de Solférino. Là où il faudrait un front uni (avec ou sans Ségo, la question n'est même plus là), il n'y a plus que débandades boulevardières…Qui est cocu et qui cocufie qui ?

Le héros nantais tape sur Lang qui s'en offusque comme un vieux chibani pris la main dans le burnous à faire des choses pas très jolies… tout est à l'encan ; tout est dans le dérisoire, dans le superficiel, dans la molécule quantique ! Le trou noir. C'est tellement petit, tellement bas, tellement grotesque, tellement con… qu'on a honte pour eux ! On a presque envie de crier : Jospin reviens, tes frères en petitesse sont en train de casser les dernières assiettes. Je sais c'est dur de tirer contre son camp…mais quand on voit les dégâts que va faire la NEP sarkozienne, on reste confondus par la gravissime bêtise de ces gens-là.

Il n'est que temps de faire monter en première ligne des têtes nouvelles… Je regardais l'autre jour sur LCP la jeune députée qui a remplacé Ségo. Elle utilisait des phrases un peu empruntées mais il y avait tellement de bonheur dans sa voix que je me suis dit que tout n'était pas complètement perdu. Mais ça me fait mal quelque part cette chienlie…C'est sans doute pourquoi je vais encore attendre… et resterai non encarté ! A moins que...

Le H.

//colererouge.over-blog.com

Orange:Dépêche d 'agence lundi 14 septembbre

Dans "L'Impasse" (à paraître le 24 septembre chez Flammarion), Lionel Jospin, cité par Libération, affirme que la présidente de la région Poitou-Charentes était "une candidate qui était la moins capable de gagner" et, surtout, "une illusion".

  Iljuge par ailleurs que Ségolène Royal est "une personnalité (qui) n'a pas les qualités humaines ni les capacités politiques" pour remettre le Parti socialiste en ordre de marche et "espérer gagner la prochaine présidentielle". Selon lui, elle est "une figure seconde de la vie publique" qui n'est "pas taillée pour le rôle" de premier secrétaire du PS. "Avoir commis une erreur (en la désignant) ne justifie pas qu'on la réitère" affirme-t-il.

Dimanche, lors d'une "journée de réflexion" organisée par ses proches à Paris, M. Jospin avait estimé que le prochain congrès du PS, prévu en 2008, était "un congrès très important" et ne devait pas être un congrès "transitoire". Il avait également affirmé que le PS avait "besoin d'être au clair sur son rapport au monde, à la réalité, et à lui-même".

Après sa défaite à la présidentielle, Ségolène Royal avait dans un premier temps laissé entendre qu'elle envisageait de briguer la direction du parti, mais n'a pas concrétisé dans les faits.

Revenant sur le dernier scrutin présidentiel, M. Jospin estime que Ségolène Royal n'était pas en mesure de l'emporter "non pas parce qu'elle était une femme, mais parce que j'avais pu me faire une idée assez exacte de ses qualités, notoires, et de ses insuffisances, réelles". Il dénonce notamment la mise à l'écart du parti par la candidate, assurant que c'est "une lourde erreur pour un leader, que de laisser décrier sa propre formation politique".

Il pointe également dans les discours de Mme Royal sur la démocratie participative ou les jurys citoyens, des thèmes appartenant "d'habitude à l'extrême-droite ou aux mouvements populistes" et estime qu'elle a mené une campagne relevant souvent plus de "l'art de communiquer que de gouverner". Il lui reproche, selon Libération, d'avoir mené une campagne "enfermée dans un face-à-face narcissique avec l'opinion", en refusant la confrontation "sur le fond" avec le candidat UMP Nicolas Sarkozy.





 Halte Chiens dangereux     yahoo. Delize


Halte aux chiens féroces ! ...


10/09/2007
124 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion