357-Emotion à l'Assemblée Nationale pour les nouveaux élus 200 posts

            

© AFP
La ministre UMP du Logement et députée de la 10e circonscription des Yvelines, Christine Boutin le 18 juin 2007 à l'Assemblée Nationale à Paris  
                                                              Dominique Orliac
Orliac           Paris (AFP),© AFP
La socialiste George Pau-Langevin, élue députée de la 21e circonscription de Paris, arrive le 18 juin 2007 à l'Assemblée Nationale
La socialiste George Pau-Langevin, élue députée de la 21e circonscription de Paris, arrive le 18 juin 2007 à l'Assemblée Nationale


"Emotion": c'est le mot que tous les députés, élus ou réélus, ont à la bouche en arrivant ou en revenant à l'Assemblée nationale, qui renouait lundi (et mardi)avec l'affluence des grands jours au lendemain du second tour des législatives.

Le parcours commence dans la Cour d'Honneur du Palais-Bourbon sous un grand chapiteau installé pour l'occasion.

Les petits nouveaux sont tout de suite repérés: un mélange de joie, de fébrilité et d'angoisse se lit sur leurs visages.

Comme Isabelle Vasseur, nouvelle élue UMP de l'Aisne, visiblement impressionnée. Accompagnée, comme tous les députés, par un agent de l'Assemblée, elle progresse lentement dans la cour, assaillie par quelques journalistes.

Elle se félicite d'entrer à l'Assemblée, "non pas en tant que spectateur, mais en tant qu'acteur". "Je vais découvrir", ajoute-t-elle doucement lorsque déboule, très décontracté, un collègue de l'Aisne, dissident du PS, René Dosière.

Fort de son quatrième mandat, il la félicite, lui propose "un coup de main" et ajoute: "ne vous fiez pas à ce qu'on vous dit, vérifiez toujours", car "il y a quelques secrets dans cette maison qu'on ne partage pas facilement".

La deuxième étape se trouve près de l'hémicycle: les anciens font une petite mise à jour de leurs données dans le salon Delacroix; les nouveaux remplissent des questionnaires et donnent leurs coordonnées bancaires pour le versement de l'indemnité parlementaire dans le salon Pujol.

Ils peuvent ensuite gagner l'hémicycle et immortaliser le moment en s'y faisant photographier.

Une autre séance photo, cette fois obligatoire, les attend juste après dans un studio aménagé spécialement, dont ils repartent avec leur badge officiel.

En attendant sa carte, François Asensi (PCF), réélu en Seine-Saint-Denis, plaisante avec les agents, content de ne pas avoir été emporté par la vague bleue annoncée: "ça vous fait quoi de voir des rescapés?"

Il croise alors Patrick Braouezec (PCF), également réélu dans ce département, qui lui lance: "va chercher ta mallette et on va boire un coup".

Car la dernière étape administrative est l'octroi de la fameuse "mallette", en réalité un très beau cartable de cuir fauve, qui contient tous les attributs du nouvel élu: écharpe tricolore, cocarde pour la voiture, insigne à mettre à la boutonnière appelée le "baromètre"...

Dans les couloirs, un nouvel élu PS du Pas-de-Calais, Guy Delcourt, plein d'enthousiasme, se prête au jeu et dévoile ses trésors. Il interroge les agents pour savoir comment mettre l'écharpe. Il affirme ne pas souhaiter porter l'insigne, car, dit-il, "je suis contre les signes extérieurs, je souhaite être un député lambda qui va prendre son train, son métro, son petit café". "Et il va falloir que l'Assemblée s'habitue à mon franc-parler", ajoute-t-il en souriant.

Philippe Boënnec, élu UMP de Loire-Atlantique, ne souhaite pas non plus que tout cela lui "monte à la tête". "Ici on est dans un cocon, mais il faut continuer à aller vraiment sur le terrain", affirme-t-il.

Après ce parcours administratif, direction le groupe et là, la politique commence.

Car derrière cette ambiance bon enfant, des batailles aussi feutrées que passionnées se jouent déjà pour obtenir, qui la présidence d'un groupe, qui celle de l'Assemblée et donc pour rallier ces nouveaux élus


19/06/2007
232 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion