337-Où sont passés les bistrots d'antan par Olivier de Terme 2 posts

Où sont nos bistrots d'antan ? par Olivier de Terme(Agoravox)

Les petits bistrots du coin prennent l'eau... Ces lieux de convivialité d'autrefois se font de plus en plus rares de nos jours. En 1960, la France comptait 200.000 cafés, il n'en subsiste aujourd'hui que 37.000.

 

 

D'après la légende, le mot « bistrot » nous vient des russes cosaques qui ont occupé Paris en 1814 après la chute de l'Empereur, quand ils venaient dans les estaminets boire du café ou plus souvent de la vodka, ils étaient pressés et utilisait le mot « Bystro  » qui veut dire "vite" en russe...

 

 

À la fin du XIXe siècle et jusqu'aux années 70, le bistrot était un lieu de convivialité, dans lequel le village, ou le quartier dans les grandes villes, avait habitude de se réunir, pour boire un café, un apéritif, et le client de passage pouvait y trouver de quoi se restaurer avec une sandwich ou un plat du jour.

 

 

Qui n'a pas connu le jambon beurre, le saucisson de campagne, ou l'andouille, servis dans une baguette goûteuse et croustillante, un petit plat maison comme une omelette aux champignons et pommes de terre, un petit salé aux lentilles, ou simplement une steack frites ?

 

 

Aujourd'hui les bistrots ferment et se font rares, à qui la faute ? Il m'est arrivé quelques fois d'atterrir dans un café pour essayer de combler mon estomac, il m'a été répondu qu'il n'y avait pas de pain ! Ou une autre fois où le pain était présent, mais c'était cette fois le pâté ou le saucisson qui relevait de l'aliment pour chien ! Une autre fois, à Rivesaltes, le sandwich au saucisson (rosette) était correct, accompagné d'un ballon de vin et pour finir avec un café, l'addition s'est retrouvée indigeste avec un montant de 12 euros... Autant qu'un repas avec service !

 

 

Les bistrots ferment à la cadence de deux par jour, et c'est dommage, ils sont souvent le dernier lien de convivialité dans certaines régions isolées, l'annexe de l'église ou de l'entreprise. Le café du commerce, celui des brèves de comptoir et des « becs en zinc » chers à Marcel Pagnol, dans lequel on refait le monde chaque jour, où chacun, et quelles que soient ses opinions politiques, a la possibilité de donner ses opinions sur le monde...

 

 

Quand j'étais gosse, notre père nous emmenait au bistrot boire un diabolo, cela nous permettait de discuter, de participer à la vie de la société, se faire des copains, il y avait le flipper ou le baby foot, le juke box qui diffusait nos chansons préférées.

 

 

Et puis maintenant, il y aussi le pandore qui traque le client à la sortie de l'établissement, bien que je sois contre l'alcoolémie au volant, les mesures drastiques limitent la fréquentation des bistrots... Et maintenant il va y voir les restrictions sur le tabac, cela annonce la mort certaine de tous les établissements ruraux.

 

 

Les gens vont rester maintenant chez eux pour continuer à picoler, fumer, et cultiver de plus en plus l'individualisme, n'ayant plus la possibilité de partager avec d'autres. Cela va faire les grands jours de la restauration rapide, je vais acheter un macquedu ou une pizza, et je rapporte ça chez moi en bouffant cette merde devant la télé, principalement branchée sur TF1 ou M6, accompagné de tous ce qui me tombe sous la main, bière pinard ou autres alcools forts !

 

 

La malbouffe, le torchage à la maison, l'abrutissement audiovisuel, tout cela est autorisé, puisque cela relève du domaine privé... mais le côté social et raisonnable aura disparu...

 

 

Demandons-nous ce qu'il serait advenu de nos grands poètes, Prévert, Verlaine, Aragon, Rimbaud, Desnos, Gainsbourg, Baudelaire, Mallarmé, Apollinaire, Beauvoir, ou Sartre, s'ils n'avaient pas eu un bistrot pour écrire leur littérature ?

 

 

Mais où sont nos bistrots d'antan ?



http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=25051



30/05/2007
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion