329- Comment renover le PS après les législatives? 2 posts

Paris AFP sur Orange.fr

Le parti socialiste français est en crise, à la fois de leadership et de projet, et la "rénovation" qu'il prône pour en sortir s'annonce difficile dans un contexte de rivalités exacerbées où chacun cible déjà la présidentielle de 2012.

Les socialistes se sont affichés cette semaine combatifs pour "gagner" les législatives de juin même si, après la défaite de Ségolène Royal à la présidentielle face à Nicolas Sarkozy, l'enjeu est surtout de limiter les pertes de sièges à l'Assemblée.

Mais en coulisses, Mme Royal, l'ex-ministre des Finances Dominique Strauss-Kahn et l'ancien Premier ministre Laurent Fabius se battent pour le leadership du parti, chacun fixant l'horizon de 2012. Le nom du maire de Paris Bertrand Delanoë est aussi évoqué.

Plusieurs politologues évoquent une possible démobilisation des électeurs face à ces rivalités ressurgies au grand jour dès le soir de l'élection de Nicolas Sarkozy, et, surtout, face à un manque de projet viable.

M. Sarkozy a gagné, explique le politologue Henri Rey, parce qu'"il a redéfini un corpus idéologique, des propositions destinées à l'ensemble des catégories de la société: c'est apparu crédible. L'ensemble de propositions qu'affiche le parti socialiste est lui peu lisible, insuffisamment convaincant. Le parti doit modifier ses inspirations".

Après le départ du pouvoir de François Mitterrand, le PS a cumulé trois échecs aux présidentielles (1995, 2002, 2007). Avec 47% des voix (17 millions), Ségolène Royal a certes lavé l'affront de 2002, quand le socialiste Lionel Jospin n'avait pas franchi le premier tour. Mais pour la gauche, 2007 est un revers cuisant.

"La rénovation est inévitable, le PS ne peut plus laisser ce chantier abandonné", estime le politologue Dominique Reynié.

Les dirigeants socialistes semblent l'avoir compris.

© AFP
François Hollande le 26 novembre 2006 à Paris
François Hollande le 26 novembre 2006 à Paris

François Hollande, chef du PS depuis 1997, a redit cette semaine qu'il allait quitter son poste, au plus tard en 2008. Consensuel, il avait ressoudé un parti traumatisé par la débâcle de 2002 et l'a mené à une triple victoire en 2004 (cantonales, régionales et européennes). Mais, accusent ses détracteurs, il n'a pas initié de débat doctrinal, pas même après les déchirements de 2005 autour de la Constitution européenne.

Strauss-Kahn prône une "rénovation social-démocrate" et regarde vers "ce que font les Allemands, les Italiens, les Britanniques". Fabius, pour qui la social-démocratie est "une recette d'il y a 30 ou 50 ans", veut mettre la barre résolument à gauche. Ségolène Royal juge le rassemblement traditionnel de gauche dépassé et parle d'alliance "arc-en-ciel" avec le centre.

Pour MM. Reynié et Rey, elle est la mieux placée pour devenir le vrai leader de la gauche. "C'est elle qui a le plus fait évoluer la culture politique du PS en direction des milieux populaires: sur l'autorité, la famille, la discipline...", dit Dominique Reynié. "Elle a une légitimité et le parti ne peut l'écarter ni la renier sauf à s'affaiblir encore", ajoute Henri Rey.

Objectifs du PS désormais: enrayer l'érosion progressive de son électorat traditionnel et capter des voix au centre. Le parti, explique Henri Rey, "souffre à la fois d'une défection des couches populaires, dont les attentes ont été largement déçues par le socialisme de gouvernement, et d'une fragilisation du soutien des couches moyennes salariées, qui se sont éloignées des socialistes à la faveur d'une évolution des thèmes de la société, comme l'immigration".

Pour Dominique Reynié, "l'avenir du PS se situe dans les 18,5% d'électeurs qui ont voté François Bayrou (centriste) à la présidentielle", dont moult déçus de la gauche. Son collègue Jean-Luc Parodi abonde: "l'impératif, c'est de regagner des électeurs au centre".



25/05/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 268 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion