324- 14 posts- Culottes courtes et politique étrangère par francoismitterrand2007

Culottes courtes et politique étrangère

  La droite française ne s'est jamais remise du choc Kennedy. On pouvait le comprendre du temps de mon prédécesseur, ils étaient contemporains, mais de la part du successeur de mon successeur, cette référence anachronique est plutôt farce. La France s'est dotée d'un gouvernement qui s'affiche en culottes courtes depuis trois jours, suant, soufflant, crachant chacun son tour et qui dans cet état, s'attaque aux délicats problèmes du pays et du monde. 

  A l'heure où la menace d'un conflit nucléaire à venir dans les prochaines années n'a jamais aussi forte, il est stupéfiant d'assister au spectacle offert à la communauté internationale par ce nouveau président de la République, tous les jours en culottes courtes et dont la première des préoccupations est de faire joujou avec ses nouveaux hochets de chef de l'Etat : la limousine blindée, les agents de sécurité, Brégançon, l'hélicoptère, quitte au passage à piquer ceux des autres (je pense à l'occupation de la Lanterne à Versailles, jusque là réservée au Premier ministre). Je comprends mieux les inquiétudes formulées, dit-on, par Balladur en privé (et à vois très basse) sur l'impréparation psychologique de son ex-disciple.

  Je vais le dire sans ambages : dans ce contexte, la nomination de Védrine au Quai d'Orsay eut été une bonne nouvelle pour la France. Sa présence (une sorte de sacrifice à l'intérêt supérieur de la nation) aurait empêché la naissance d'une politique étrangère menée au gré des apparitions du ministre au journal télévisé. Je sais ce que Kouchner prépare au sujet du Darfour. Ce sera un fiasco sans nom. Les malheureux du Darfour n'y gagneront rien et le crédit de la France y perdra beaucoup. Souvenez-vous de ce que l'on disait à la télévision de Walesa et Jaruzelski en 1981, regardez ce qu'ont accompli ces deux hommes par la suite, ce qu'est devenu Walesa, ce qu'est devenu Jaruzelski. Le temps médiatique n'est pas le temps historique, ce gouvernement va payer cher, et les Français avec, pour l'apprendre. Viendra alors le moment de regretter amèrement l'époque insouciante des apparitions en culottes courtes qu'accompagnaient les soupirs d'extase de la presse aux ordre


21/05/2007
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion