320-Rassemblement et loyauté 8 posts


Dans le cadre des élections législatives du 10 et 17 juin prochains, Dominique ORLIAC, Candidate du Rassemblement de la Gauche (PRG/PS/MRC), sera en compagnie de Bernard CHOULET, son suppléant sur le canton de Cazals mercredi 23 mai 2007. Ils seront à 9 H à Pomarède, à 9 H 45 à Saint Caprais, à 10 H 30 à Frayssinet le Gélat, à 11 H 30 à Goujounac, à 14H15 à Montclera à 15 H aux Arques, à 15 H 45 à Gindou, à 16 H 45 à Marminiac. Ils tiendront à 18 H une réunion publique à la salle de la Mairie de Cazals ouverte à toutes les personnes intéressées.


Tous unis derrière Dominique

Tribune_10 Hier soir à Lalbenque, les forces de Gauche se sont Réunis pour défendre l'idée de la nécessité d'avoir au sein de l'assemblée nationale un groupe d'opposition à la politique de Nicolas Sarkozy. G Miquel, J M Vayssouze, R Lacam et tous les maires du canton ont apporté leur soutien à la candidature de Dominique Orliac sur un canton où les scores des présidentielles atteignent près de 60% des suffrages pour la Gauche.



Bernard Kouchner "n'est plus membre du Parti socialiste", a tranché François Hollande.

Eric Besson? Il a démissionné en février, a fait valoir le premier secrétaire. Jean-Pierre Jouyet? "Ses convictions sont à droite". Quant à Martin Hirsch, "ils l'ont récupéré", a-t-il assuré.

La "méthode" Sarkozy-Fillon, "c'est la compromission, la prise de guerre, le détournement, le débauchage, la captation des consciences et les amalgames", a accusé le numéro un PS.

"La gauche ne figure pas dans ce gouvernement, la gauche est dans l'opposition", a martelé l'eurodéputé Benoît Hamon, pour qui la "manoeuvre" vise à "affaiblir" le PS pendant la campagne des législatives.

Vincent Peillon, qui était un porte-parole de Ségolène Royal, a fustigé sur RTL "l'insistance de Nicolas Sarkozy à vouloir absolument compter dans son gouvernement des gens qui trahissent leur propre camp".

Quant à Jean-Pierre Chevènement (MRC), il veut croire que "l'ouverture de la droite vers la droite qui nichait dans la gauche ne trompera personne".

L'"ouverture" au centre est plus limitée, avec seulement Hervé Morin, ancien lieutenant de François Bayrou, nommé à la Défense, mais elle traduit le ralliement de la quasi-totalité des députés centristes à Nicolas Sarkozy.

Le président de l'UDF, dont le nouveau Mouvement démocrate devrait avoir le plus grand mal à résister l'épreuve des législatives, a d'ailleurs rendu par avance jeudi un quasi-hommage à son ancien rival.

L'objectif principal à un mois du premier tour ce sont les législatives et le devoir de victoire dans les deux circonscriptions du Lot qui ont placé Ségolène Royal nettement en tête.Le PS,le Prg et le MRC et au delà tous les républicains de progrès, ont l'ardente obligation de voter et de faire voter pour Dominique Orliac dans la 1ère circonscription et Jean Launay dans la seconde.C'est ce qu'exigent la simple loyauté,le respect de la parole donnée,l'intérêt de la gauche socialiste et républicaine.

Tout le reste  serait littérature,combat d'arrière garde,querelles de boutique, arrière pensées ou trahison.C'est ce qu'ont pensé les responsables socialistes et conseillers généraux PS-PRG-DVG réunis en fin de matinée à Cahors après avoir entendu les' engagements très clairs de Dominique Orliac après la déclaration Baylet: s'engager à s'inscrire au groupe socialiste une fois élue ,seule condition posée par le national.



18/05/2007
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion