316-Gouvernement:l 28 posts


 Les sarkozystes sont furieux des offres du président élu vers la gauche et le centre.Avec la parité, la taille et les contours des ministères à redéfinir, le nombre de postes limité à quinze, le casse-tête continue disait, mardi à 16h ,une dépêche AFP.

François Fillon sera  Premier ministre .Bernard Kouchner,toute honte bue, semble lui aussi assuré d'être le ministre des Affaires étrangères....au moins pour un mois,soit le temps des législatives ,tant il est évident que la manoeuvre est destinée à séduire une frange des électeurs centristes et sociaux démocrates.Pas sûr qu'ils se laisent manoeuvrer!

Quelques noms de ministrables apparaissaient plus certains que d'autres: Alain Juppé, serait ministre d'Etat,de l'Environnement, du Développement durable, de l'l'Energie et les Transports.

Jean-Louis Borloo et Xavier Bertrand pourraient se partager Bercy découpé en un ministère de la "Stratégie économique, des Entreprises et de l'Emploi", et un autre pour les "Comptes" (y compris les comptes de la sécurité sociale).M. Borloo serait chargé du premier, M. Bertrand du second.Problème: Borloo  veut "tout Bercy" et il faudrait donc trouver un autre ministère à Xavier Bertrand!

Quatre femmes sont qualifiées d' "incontournables"(attention on a déjà fait le coup à beaucoup): Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, Christine Boutin et Valérie Pécresse. Boutin serait ministre de la Cohésion sociale, et Bachelot celle de la Santé et des Sports.Alliot-Marie qui attend l'intérieur serait finalement en charge d'un ministère nouvellement créé, celui de la "Sécurité". Et c'est Rachida Dati,qui aurait le "ministère de l'Intérieur, de l'Immigration et de l'Identité nationale" qui fit tellement hurler pendant la campagne. Valérie  Pécresse aurait  le ministère de la Réforme de l'Etat.

Brice Hortefeux d'abord pressenti pour un ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale, prendrait finalement un ministère "technique" ,  Christine Lagarde la Justice, Christine Albanel la Culture, Xavier Darcos l'Education, Maurice Leroy, député UDF  lacherait Bayrou pour l'Agriculture.

Reste de la Défense.Selon des sources concordantes, le chef de file des UDF à l'Assemblée, Hervé Morin,autre "ferme" soutien de Bayrou tiendrait la corde mais les centristes qui ont rejoint l'UMP dès sa création en 2002 comme Philippe Douste-Blazy  en pleurent de rage ou en rêvent comme Michel Barnier.Seguin a été évoqué mais il a trop mauvais caractère pour quitter la cour des comptes et prendre le risque de se faire débarquer dans un mois.



15/05/2007
28 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion