313-Le Blog de Dominique Orliac Voir:6 députés sur 9 du PRG en désaccord avec Baylet 17 posts

Rassemblement en gare de Gourdon avec  Fabius,Launay,Marie-Odile Delcamp....AvecSégolène Royal à Auzolehttp://dominiqueorliac2007.typepad.fr/



Le docteur Dominique Orliac, mon excellente collègue du conseil général sera la candidate commune du PRG, du PS, du MRC, mais au-delà, de toute la gauche lotoise dans la première circonscription du Lot,comme Jean Launay dans la seconde.Ce respect de la parole donnée ,de la diversité de la gauche lotoise devrait sans problème contribuer à envoyer la première femme députée de la premère circonscription à l'Assemblée nationale.

Dominique Orliac tenait ce matin vendredi 11 mai sa première conférence de presse,entourée de son suppléant: Bernard Choulet,sobre et parfait dans son rôle,de Gérard Miquel président du comité de soutien,de Serge Bladinières et Marc Baldy,vice-présidents de ce comité.Jean-Marc Vayssouze et Philippe Montagne ont apporté le soutien du PS et du MRC.

La conseillère régionale Marie-Odile Delcamp qui aurait pu être une très bonne suppléante dit on dans le Gourdonnais,les conseillers généraux PS et PRG et les miltants secrétaires de cercle ou de section étaient nombreux:Danielle Deviers,Yves Périé,Daniel Maury,Raymond Lacan,André Bargues,Jean-Claude Bessou,Jean-Pierre Labro,Jean-Pierre Boucard, Jean-Claude Requier....






à Pradines inauguration de la cyber base,avec le sénateur Boyer,le Maire Jean-Jacques Coudoin,Marie Claire Tassant Maire Adjoint et Marc Baldy conseiller général.


Six députés sortants PRG sur neuf se sont opposés mercredi à l'initiative annoncée la veille par le président du Parti radical de gauche Jean-Michel Baylet, d'un rapprochement avec le Parti radical associé à l'UMP, et réitéré l'"engagement à gauche" du parti.

"Nous désapprouvons les déclarations" de Jean-Michel Baylet qui "n'engagent en aucune façon le Parti radical de gauche", affirment les six parlementaires dans un comuniqué.

Ils rappellent que le PRG a "activement participé dès le premier tour à la campagne de Ségolène Royal" et "l'engagement à gauche de ses élus et de ses militants est indiscutable". "Nous entendons évidemment y demeurer fidèles", ajoutent-ils.

Selon eux, "les déclarations de Jean-Michel Baylet à la sortie du bureau de Nicolas Sarkozy appelant au rapprochement des radicaux de droite affiliés à l'UMP et des radicaux de gauche n'ont fait l'objet d'aucune concertation, délibération, ni même information préalable des instances du PRG".

Les signataires sont Gérard Charasse, député de l'Allier, Joël Giraud (Hautes-Alpes), François Huwart (député-maire de Nogent le Rotrou), Chantal Robin-Rodrigo (Hautes-Pyrénées), Emile Zucarelli (député-maire de Bastia) et Roger-Gérard Schwartzenberg (député-maire de Villeneuve-Saint-Georges). Ce dernier avait déjà souligné mercredi son opposition à l'initiative de M. Baylet.

Christiane Taubira, députée PRG de Guyane, actuellement dans sa circonscription, n'a pu être jointe, indique-t-on dans l'entourage des signataires.

A l'issue de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy, M. Baylet avait affirmé qu'il prendrait des "initiatives" dès après les législatives pour un rapprochement avec le Pari radical co-présidé par Jean-Louis Borloo, pour créer "une grande force centrale". Le PS a aussitôt réagi en demandant "des éclaircissements" au président du PRG. Le PS et le PRG sont liés par un accord qui réserve 32 circonscriptions au parti de M. Baylet.

















12/05/2007
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion