200-Petit tour de marché 6 commentaires


Petit tour de marché ce samedi matin.achat du poisson chez Sandrine,la pêche est médiocre sur l'Atlantique,les prix montent.Un chef d'entreprise artisanale récemment retraité rentre d'une randonnée au Maroc,en Mauritanie,au Niger.Légumes chez Claude Murat dont le banc est assiégé.Rencontres hebdomaaires habituelles,voeux de nouvel an.Volailles, nouvel échanges de voeux.

-"Vous avez vu les anti nucléaires qui manifestent?Ils sont contre tout,la THT,les bagnoles,la chasse!Près de chez moi un écolo possède une fourgonnette diesel et laisse sa lumière allumée toute la nuit!Ils sont contre tout pas vrai?"
-"Euh! Je ne sais pas..."
-"Mais si vous savez!"
En fait de manif l'Association Sortir du nucléaire à tendu une banderole devant le portail de la Préfecture.Deux militants la tiennent déployée pour la photo du petit Journal.Le leader est assis sur le pavé,juste devant.Les trois sont surveillés par le gardien de la Préfecture et...3 solides policiers. Plus Tard ils distriburont des tracts dont un à Maurice Faure dubitatif et un autre à gérard Miquel en parka rouge qui sort de l'hôtel du département.Ce que l'article de La Dépêche de dimanche interprêtera comme un soutien(!?)Maurice Faure en barbu et cheveux longs  ce serait à voir!
A midi je compte six manifestant dont les 3 premiers.J'en ai aperçu un septième :Fabien Séguier qui se dirigeait vers eux.Manif réussie:3 selon la police,50 selon les organisateurs qui ont fait parvenir un long texte aux journaux,celui qu'ils auraient du prononcer.

Les militants communistes près du magasin Bertrand lèvent le camp.Je croise Madame le Maire de Mercuès qui fait ses courses près de la maison Marty, l'aimable fromager. Le député Michel Roumégoux se promène,seul, sur le marché et sous la halle où j'achète le pain et le vin,s'approchant timidement des étals.Il n'a rien à acheter.On ne le voit que depuis Noël.Il doit y avoir des élections bientôt.C'est un signe!Les jours de pluie les escargots sortent.Les veilles d'élections ce sont les députés.

La Maison de la presse a reçu ma commande:le bouquin de Régis Debray ,"Loués soient nos seigneurs"(1996)deuxième volet  de la trilogie"Le temps d'Apprendre à vivre" que j'ai envie de lire au retour de Cuba.En exergue cette citation de Flaubert:
-"Tu me parais bien calmé sur la politique?
-"Effet de l'âge,dit l'avocat".

Je pourrais la faire mienne!pensai-je après avoir pris Marianne,en longeant le parvis de l'hôtel de ville pour rejoindre" L'interlude" où je retrouve des amis,des parents et des exilés de retour au pays.




13/01/2007
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres

blog search directory
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion